Votre séjour entre Nièvres et Forêts

Rencontre avec Marie-Jo Guilleminot, artiste photographe

 

photo article marie-jo guilleminot

Passionnée de longue date par la photographie, Marie-Jo Guilleminot arpente depuis plusieurs années les paysages nivernais afin d’en tirer des portraits hauts en couleurs. Du Val de Loire avec ses couleurs douces et estompées, jusqu’aux confins du Morvan et ses rudesses de traits, en passant par la poésie du bocage charolais, la Nièvre offre une palette de teintes, de contrastes et de lumières uniques en son genre.

Photographe autodidacte et amateur, Marie-Jo Guilleminot pratique son art depuis plus de vingt ans. Son expérience l’a bien entendu amenée à fréquenter d’autres paysages et d’autres contrées (Ouest Américain, Tunisie, Maroc, Suède, Italie, Crête, Norvège, Brésil, Sénégal, Cameroun, chemins de Compostelle…). Mais c’est bien sur « ses terres » nivernaises qu’elle retrouve, au fil de longues balades silencieuses, le goût du cadrage et de la composition photographique. Elle célèbre la nature d’une façon à la fois aimable et espiègle, calme et mouvementée, lyrique et apaisée…
En 2003 lors des Trophées du Tourisme de Bourgogne, elle reçoit le Trophée de la Communication pour ses cartes postales.

En 2005, l’un de ses clichés a été retenu dans un concours photo international pour illustrer le livre « Agriculture, je t’aime ». La même année, cinq épreuves ont été sélectionnées par le Conseil Général et la Poste pour représenter la Nièvre sur des enveloppes « Prêt à poster ».
En 2008, une de ses photos de la Cathédrale de Lund (Suède) sera reproduite sur une stèle décorative en acier, réalisée par Vincent Boisserolle en l’honneur du 40ème anniversaire du jumelage avec Nevers.
En 2013, elle obtient un 1er et 3ème prix au Concours Photo organisé par le Conseil Général de la Nièvre.
En 2014, elle reçoit un 2ème prix au concours photo organisé par le Conseil Général de la Nièvre.

Cette année, Marie-Jo Guilleminot exposera du 6 au 17 juin à la Pyramide de la Mairie de Varennes-Vauzelles.

Depuis 2002, ses cartes postales sont en vente à l’Office de Tourisme. Elles attirent et ravissent les visiteurs à la recherche de paysages et d’images authentiques de la Nièvre. Entre deux prises de vue, Marie-Jo Guilleminot nous a accordé un peu de temps pour répondre à quelques questions.

Office de Tourisme : Vous êtes originaire de la Nièvre ?

Marie-Jo Guilleminot : Non, je suis originaire de Lure en Haute-Saône. Je suis venue m’installer dans la Nièvre par le mariage, mon mari étant originaire du Morvan.

Office de Tourisme : Depuis quand et comment est née cette passion pour la photographie ?

Marie-Jo Guilleminot : Je travaillais dans les bureaux aux Nouvelles Galeries. Un jour, ces bureaux ont été transférés à Dijon et je me suis retrouvée à travailler au rayon photo. Je me suis alors acheté un appareil photo et petit à petit c’est devenu une passion. Ayant une attirance pour le Morvan, j’ai voulu immortaliser les instants et les rencontres sur le chemin de mes balades. Et c’est devenu comme une drogue. Tous les jours je fais des photos, je ne peux pas m’en passer !

Office de Tourisme : Les clichés naissent au hasard des promenades ou vous partez avec des idées de clichés bien précises en tête?

Marie-Jo Guilleminot : Toutes mes photos sont prises sur le vif souvent lors de mes randonnées. Je suis toujours à l’affût, tout le temps, tous les jours. Mes photos sont prises sur le vif évidemment. Je ne recherche pas la performance technique, simplement le fait de faire passer une émotion dans une photo.

Office de Tourisme : Vous connaissez tous les recoins de la Nièvre ?

Marie-Jo Guilleminot : Pas tout mais presque oui ! J’en connais beaucoup. En 20 ans de photo, j’ai arpenté toute la Nièvre.

Office de Tourisme : Depuis quand faites-vous des cartes postales ? Pourquoi avez vous décidé de mettre vos photos sur cartes postales? Pour faire connaître la Nièvre? Beaucoup de gens vous connaissent à travers le monde. A l’Office de Tourisme, beaucoup de touristes étrangers achètent vos cartes pour les envoyer à leurs amis et à leur famille, ça vous fait quoi ?

Marie-Jo Guilleminot : Je fais des cartes postales depuis 2000. Je renouvelle régulièrement avec de nouvelles photos. J’ai décidé de mettre mes photos sur carte postale pour permettre aux gens de faire passer un message via mes réalisations. L’idée est valorisante pour moi certes, mais c’est surtout un moyen de faire connaître son travail à des gens du coin, à des touristes. Savoir que mes photos peuvent aller en Europe, dans le monde, me rend heureuse… Et puis cela permet surtout à la Nièvre d’être un peu plus connue, à la modeste portée de mes photos. Les cartes postales me permettent aussi de fréquenter les offices du tourisme, de créer des liens avec eux. Humainement, c’est une expérience très enrichissante.